En ce moment et à venir


Défi "Confinement" - Chez nous

Le musée imaginé a lancé un défi "confinement" à ses adhérents aux cours d'histoire de l'art. Il s'agit pour eux de recomposer en photographie des œuvres célèbres en utilisant ce qu'ils ont sous la main et que nous publierons régulièrement sur ce site et sur la page Facebook de l'association. On attend vos contributions à lemuseeimagine@sfr.fr !!!

Pour cette première, c'est Barbara qui s'y colle en rendant hommage à Dali.

 

 

 

Cliquez sur les images ci-dessous pour découvrir qui a rendu hommage à ces grands artistes.

Pour la deuxième série de revisites, cliquez ci-dessous

3ème série des défis "confinement"

4ème volet du défis "confinement" (cliquez sur les images !)

Une cinquième série de défis "confinement".


Le musée imaginé a proposé aux résidents l'EHPAD Bois Gramond d'Eysines de participer au défi "confinement". Accompagnés par Sandrine, l'animatrice, ils ont relevé le défi, bravo à eux !!!

 

Une autre série de défis "confinement" réalisée par les résidents de l'Ehpad Bois Gramond d'Eysines.


Comptoir de l'art à Bègles

Pierre et Gilles, Mercure (modèle enzo junior), photographie, 2001, coll. part.
Pierre et Gilles, Mercure (modèle enzo junior), photographie, 2001, coll. part.

La Bibliothèque de Bègles et Le musée imaginé proposent cette année encore Les Comptoirs de l'art, un moment d'échange et de débat autour d'un sujet puisé dans l'histoire de l'art.

 

 > Mercredi 25 mars à partir de 18h30 : Reporté à une date ultérieure

Nu ! Le corps de l’homme dans l’histoire de l’art

Si les cimaises des musées sont remplies de représentations de nus, ce sont en majorité des modèles féminins qui dévoilent leur intimité. Le nu masculin est relativement marginal dans l’histoire de l’art, même si certaines époques l’ont plébiscité. Sur le modèle de l’exposition Masculin/Masculin organisée par le musée d’Orsay, il s’agira de lever le voile sur la représentation de l’homme dans son plus simple appareil.

 Bibliothèque de Bègles.

 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.


Conférences à Gradignan

Elisabeth Vigée-Lebrun, Madame Molé-Reymond (détail), 1786, Louvre
Elisabeth Vigée-Lebrun, Madame Molé-Reymond (détail), 1786, Louvre

La médiathèque Jean Vautrin de Gradignan et Le musée imaginé proposent, pour la seconde année consécutive, un cycle de conférences intitulé : 

« Où sont les femmes ? La place des artistes femmes dans l’histoire de l’art »

 

 > Samedi 15 février de 16h00 à 17h30 : « Elisabeth Vigée-Lebrun »

Évocation de la portraitiste officielle de Marie-Antoinette. Cette « star » de l’art au féminin, a su renouveler le genre très codifié du portrait aristocratique en y instillant une vie supplémentaire.

 

> Samedi 21 mars de 16h00 à 17h30 : « Berthe Morisot »

Reportée à une date ultérieure

Portrait de la plus discrète des impressionnistes, qui fut admirée de ses pairs mais dont le rôle fut longtemps minoré par les historiens de l’art. Son triomphe aujourd’hui révèle un changement d’époque.

 

> Samedi 11 avril de 16h00 à 17h30 : « Frida Kahlo »

Reporté à une date ultérieure

Sans doute l’artiste femme la plus connue du XXème siècle, mais dont le statut iconique a peut-être nui à la compréhension de l’œuvre.

 

> Samedi 16 mai de 16h00 à 17h30 : « Louise Bourgeois » 

Reporté à une date ultérieure

L’artiste franco-américaine est une figure incontournable de l’art contemporain. Se servant de l’art comme d’un moyen de dompter ses névroses, Louise Bourgeois a su créer un art à la portée universelle.

 

> Samedi 20 juin de 16h à 17h30 :  « La jeune génération d’artistes femmes »

Reporté à une date ultérieure

Regard subjectif sur la création contemporaine à travers des artistes femmes qui bousculent le monde de l’art. Avec notamment Camille Henrot, Laure Prouvost, Charlotte Prodger, etc. 

 

A l'auditorium de la médiathèque Jean Vautrin de Gradignan.

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.


Ateliers à Beaudésert

Marc Chagall, Le Jongleur, huile sur toile, 1943, collection particulière.
Marc Chagall, Le Jongleur, huile sur toile, 1943, collection particulière.

La bibliothèque de Beaudésert à Mérignac et Le musée imaginé, proposent une série d’ateliers de découverte de l'histoire de l'art à destination des enfants.

 

> Mardi 15 octobre de 17h à 18h30 : Le cirque dans l'art. 

 

> Vendredi 24 janvier de 16h30 à 18h :  Les héros dans l'art.

 

> Vendredi 20 mars de 16h30 à 18h : La couleur à la manière des hommes préhistoriques.

Reporté à une date ultérieure

 

Ateliers gratuits, pour les enfants à partir de 6 ans.

Réservation obligatoire au 05 57 00 02 20


Les vacances de l'art à Mérignac

Le musée imaginé propose à la médiathèque de Mérignac des ateliers de découverte de l'histoire de l'art et de l'art contemporain s'adressant aux enfants (de 6 à 12 ans).

Réservation obligatoire au 05 57 00 02 20

 

> mercredi 26 février 2020 de 10h30 à 12h : Art et pub

En apparence, l’art et la publicité s’opposent. L’art déstabilise la société et peut parfois produire des œuvres complexes. La publicité épouse son époque pour plaire à des consommateurs qu’elle ménage et valorise.

Pourtant, malgré cette divergence de nature, leurs destins se croisent depuis plus d’un siècle et demi.

 

> mercredi 4 mars 2020 de 10h30 à 12h : La magie des couleurs (Pour les 3/6 ans !)

Seulement 3 couleurs primaires et pourtant une infinité de couleurs existant. Cette animation est l’occasion, pour les tout petits, d’expérimenter le mélange des couleurs.

 

> mercredi 1er juillet 2020 de 10h30 à 12h : La Tour Eiffel vue par les artistes

Parmi tous les domaines artistiques, c'est probablement la peinture qui a produit le plus d'œuvres représentant la tour Eiffel. Il faut dire que cette tour est facilement reconnaissable, parfaitement identifiable, et qu'elle est aussi indissociable de Paris. Les peintres ont donc juste à la représenter, même discrètement, pour qu'on reconnaisse immédiatement la capitale.

 

> mercredi 8 juillet 2020 de 10h30 à 12h : Le corps dans l’art

L’histoire de l’art est riche en œuvres représentant le corps humain, dans des portraits de personnages célèbres, de figures mythologiques ou bien de simples anonymes.

Certaines œuvres encore ne font référence à aucune personne particulière, mais incarnent une idée, une interprétation plastique de la figure humaine.

Dans les années 1960, l’art de la performance bouleverse les conventions, c’est à cette époque qu’apparaît l’expression « body art », traduite en français par « art corporel », qui institue l’utilisation directe du corps dans l’œuvre.

 


Projet La Clé Duchamp

Montage de la "Boite-en-valise" de Mathieu Mercier, d'après Marcel Duchamp.
Montage de la "Boite-en-valise" de Mathieu Mercier, d'après Marcel Duchamp.

À la demande du Frac Nouvelle-Aquitaine Méca, Le musée imaginé a été chargé de concevoir un module d'exposition destiné à  circuler sur le territoire aquitain dans les établissements scolaires. Ce dispositif intitulé La clé Duchamp, cherche à mettre en évidence les liens entre la création contemporain et l'art du passé.

La première exposition a été présentée dans l'espace de la Jetée, dans le nouveau bâtiment  La Méca. Elle réunissait des œuvres et des documents du Frac Nouvelle-Aquitaine Méca traitant de la question de la collection envisagée comme matériau plastique. "La collection à l'œuvre" présente, notamment, des œuvres et des documents de Raphaël Zarka, Mathieu Mercier, Chantal Raguet, Annette Messager, Joan Fontcuberta ou Antonio Saura.

 

 

A partir de janvier 2020, le dispositif circule dans les établissements scolaires d'Aquitaine.

> Du 17 janvier au 20 février, c'est le lycée Claveille de Périgueux qui accueille La Clé Duchamp.

> Du 13 mars au 16 avril, c'est le CFA de La Teste-de-Buch. Reporté à une date ultérieure

> Du 13 mai au 8 juin, La Clé Duchamp s'installe dans le collège de Lacanau. Reporté à une date ultérieure

 

Ce projet est financé par la Frac Nouvelle-Aquitaine Méca.


Abonnement visites 2019/2020

A partir d'octobre 2019, Le musée imaginé propose une série de visites commentées d'expositions et d'architectures dans l'agglomération bordelaise. Jusqu'à juin 2020, nous proposons 6 visites commentées d'1h30 pour découvrir l'architecture ancienne et d'aujourd'hui, les musées patrimoniaux et la création la plus contemporaine.

 

Le programme des visites sera établi en fonction de l'actualité et de la pertinence des propositions :

 

 > Visites possibles selon la programmation :

   - Institut Culturel Bernard Magrez

   - Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

   - Frac Aquitaine

   - Base Sous-Marine de Bordeaux

   - Vieille Eglise de Mérignac

   - Cathédrale Saint André de Bordeaux

   - Les œuvres du Tram

   - Les mascarons de Bordeaux, etc.

  

Vous pouvez dès à présent télécharger le bulletin d'inscription et les modalités pour participer à ces visites et nous le renvoyer par courrier à l'adresse indiquée.

Télécharger
Bulletin d'inscription visites 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 167.0 KB

Cours d'histoire de l'art à Bègles et Mérignac

Le musée imaginé propose des cours d'histoire de l'art. Les inscriptions sont ouvertes, cliquez ici.


Initiative "L'un est l'autre" à Eysines et Saint Brice / 2019-2020

Visite de l'exposition Kyrielle à Mérignac
Visite de l'exposition Kyrielle à Mérignac

Après les projets menés avec l’EHPAD Bois Gramond d’Eysines, l'EHPAD Meduli de Castelnau de Médoc et la Fondation Roux de Vertheuil, Le musée imaginé a conçu, dans le cadre de l'appel à projet "L’un est l’autre" lancé par le Conseil départemental de la Gironde, un nouveau projet de sensibilisation à l'histoire de l'art et à l'art contemporain qui s’intitule Aux Arts… Citoyens ! Cette nouvelle action s’appuie sur un  jumelage entre l’EHPAD Bois Gramond d'Eysines et de celui de Bon Pasteur de Saint Brice

 

Certaines animations seront réalisées en compagnie des élèves de CM2 de l'école Edouard Herriot de Mérignac.

 

Au cours de séances d’initiation à l’histoire de l’art, des diaporamas présentant des œuvres célèbres de l’histoire de l’art seront présentés. L’occasion pour certains de raviver des souvenirs ou de partager des connaissances sur l’œuvre en question.

La plupart des participants connaît une œuvre qui le touche ou au contraire le dérange. Ce sera l’occasion de partager cette culture propre au vécu de chacun.

 

La créativité de chacun sera stimulée par les ateliers pratiques permettant à chaque participant, tout en s’inscrivant dans un projet collectif, de laisser parler sa sensibilité et son goût personnel, à travers différentes pratiques artistiques ou l’écriture.

La mémoire sera également stimulée d’une séance à l’autre, en reparlant des œuvres vues au cours des différentes visites.

Participer à la réalisation des visites commentées des expositions des productions permettra également la valorisation des savoirs et la stimulation de la mémoire.

           

Ce projet bénéficie du soutien du Conseil départemental de la Gironde.